fbpx

Confiner son chat avec soi, mode d’emploi

chat-confine-sous-la-table

Confiner son chat avec soi, mode d’emploi

La question que se posent tous les propriétaires de chat est “que faire, faut-il confiner son chat, le chat peut-il contaminer un être humain ?” Elle revient en force depuis hier, où les medias se sont emballés en diffusant en boule de neige la nouvelle de ce chat testé positif au coronavirus. Donc, avant de vous donner notre avis sur la question “faut-il confiner son chat”, on va répondre à la question suivante, parce que cela donne déjà des éléments.

Le chat peut-il contaminer un être humain ?

Aujourd’hui, dans l’état de nos connaissances, et sur un échantillon large d’animaux testés, la réponse est non, absolument pas.

On le répète pour que ça rentre dans le crâne et qu’on arrête les abandons ou les “nettoyages” au gel hydroalcooliques : 

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, il n’y a aucun cas de transmission du virus à l’homme par un animal, chat ou chien. Absolument aucun.

Par contre, un humain peut, dans certaines circonstances rares (trois cas recensés en tout), contaminer son animal de compagnie.

C’est ce que dit le communiqué de la Faculté Vétérinaire de Liège :

Seuls trois animaux ont été testés positifs au coronavirus. Du 14 février au 14 mars, une étude portant sur plus de 4.000 animaux aux Etats-Unis et en Corée du Sud n’a fait ressortir aucun cas de contamination

Les trois animaux infectés appartenaient à des propriétaires eux-mêmes contaminés.

Donc le chat ne peut pas contaminer un être humain.

Par contre, un être humain peut contaminer, de façon très rare, un chat.

Faut-il confiner son chat ?

Cette question-là, en fait, se décline en trois objectifs de confinement :

confinement, le bonheur des chats !Faut-il confiner son chat pour éviter qu’il attrape le coronavirus ?

Non, cela ne sert à rien. Les promenades du chat à l’extérieur ne le mettront pas en contact de façon proche et répétée avec le virus, et ses chasses à la souris et aux papillons ne peuvent pas le rendre malade.

En plus, un chat qui sort reste un animal craintif, qui s’approchera peu des humains qu’il ne connait pas.

Faut-il confiner son chat pour éviter qu’il transmette le coronavirus ?

Si le chat n’attrape pas le coronavirus, et qu’il ne le transmet pas à l’homme, on peut craindre néanmoins qu’il le “transporte” (ce qui est tout à fait différent….). Il n’y a pas d’études, à ma connaissance, sur la durée de survie du virus sur les cheveux, si elle est différente de la peau… mais, en général, les cheveux, étant poreux, ne permettent pas au virus de survivre longtemps (source : Rachel Graham, professeur épidémiologiste à la Gillings School of Public Health). Le risque que votre chat ait conservé sur sa langue un virus et qu’il vous le dépose sur la peau en vous léchant est déjà infinitésimal, il suffit en plus de vous laver ou de vous passer l’endroit léché au gel hydroalcoolique.

Bref, il n’y a aucune raison d’enfermer son chat pour éviter la contamination du deux-pattes.

Faut-il confiner son chat pour le protéger ?

Et là, notre réponse est “oui”. Un chat qui sort est un chat qui risque un accident, de se perdre, de se retrouver coincé dans une cave… L’environnement, du fait du confinement, est différent, ce qui peut à la fois l’exciter (waoow tous ces endroits où je peux aller sans problème) ou le rendre nerveux.

Il y a d’autres maladies que le covid, et beaucoup d’animaux sauvages qui reprennent aussi – discrètement – possession des espaces un peu abandonnés par les hommes.

Courir aux urgences vétérinaires, en ces temps de confinement, est la dernière chose que je vous souhaite.

Donc, dans la mesure du possible, gardez, effectivement, votre chat chez vous.

Les mesures d’hygiène supplémentaires pour les chats

La solution hydroalcoolique ne doit être utilisée que dans un cas précis : après avoir nettoyé au savon doux des grosses souillures sur la peau.

chat et gel hydroalcoolique : uniquement chez le vétérinaireN’oubliez pas qu’il s’agit d’alcool, et que les chats sont beaucoup plus petits que nous, donc beaucoup plus susceptibles d’être enivrés. On nettoie d’abord, on sèche, et on met avec précaution du gel, uniquement sur l’endroit nettoyé, pendant 30 secondes maximum. Ensuite, on rince le gel.

Toute autre utilisation du gel hydroalcoolique sur un animal doit être réservée à un vétérinaire.

Le risque pour votre animal est élevé (coma éthylique) et nul pour vous, puisqu’il ne vous transmettra pas le virus.

Si le chat est sorti, on peut nettoyer les coussinets au savon doux (si on y arrive !!)

Comment confiner son chat ?

Si on vit en appartement, c’est relativement facile. Il vaut mieux lui interdire l’accès aux balcons ou à la terrasse, à moins qu’ils aient déjà été protégés.

Si vous vivez dans une maison avec jardin, ou simplement accès à l’extérieur (un rez-de-chaussée, par exemple), ce sera beaucoup plus difficile, car votre chat a l’habitude de sortir, et il n’appréciera pas d’être confiné ! Mais cela peut-être l’occasion d’essayer de l’habituer au harnais, pour pouvoir le sortir avec vous, en toute sécurité !

Le meilleur moyen reste d’abuser des calins et caresses : votre chat sera ravi de profiter de votre disponibilité, c’est finalement la façon la plus simple de le retenir à la maison !

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× Comment puis-je vous aider ? Available from 10:30 to 20:00